L@ MEMOIRE DU CINEM@

Le Juge 1984 . Jacques Perrin 1941

 

 

perrin 1.jpg

 

 

 

 

 

UNE PARTIE DE SA BIOGRAPHIE .

 

 

 

 De son vrai nom Jacques-André Simonet, est un acteur,réalisateur de documentaires et producteur de cinéma français, né le à Paris dans le 14e. Vivant dans le milieu du théâtre depuis sa plus tendre enfance puisqu'il est le fils d'un régisseur à la Comédie-Française et d'une comédienne, et le neveu de l'acteur Antoine Balpêtré, Jacques Perrin entre avec une de ses sœurs Éva Simonet au Conservatoire d'art dramatique dans la classe de Jean Yonnel. Ayant vecu tres jeune dans le milieu du théâtre  puisqu'il est le fils d'un régisseur à la Comédie-Française et d'une comédienne, et le neveu de l'acteur Antoine Balpêtré, Jacques Perrin entre avec une de ses sœurs Éva Simonet au Conservatoire d'art dramatique dans la classe de Jean Yonnel. Il a trois fils : Mathieu SimonetMaxence Perrin, tous deux acteurs, et Lancelot Perrin que l'on peut voir à ses côtés dans OcéansDès 1958, on l'entrevoit sur une vespa dans Les Tricheurs de Marcel Carné,mais il obtient son premier rôle important au cinéma dans La Fille à la valise deValerio Zurlini en 1960.  Il fonde en 1968 sa propre société de production, Reggane Films qui deviendra par la suite Galatée Films, et produit des films engagés comme ceux de Costa-Gavras. 

perrin 2.jpg

UNE PARTIE DE SA FILMOGRAPHIE . ( 1960 )

  • 1960 : La Fille à la valise de Valerio Zurlini : Lorenzo Fainardi
  • 1960 : La Vérité de Henri-Georges Clouzot : Jérôme
  • 1961 : Les croulants se portent bien : Michel
  • 1962 : Et Satan conduit le bal : Ivan
  • 1962 : Le Soleil dans l'œil : Frédéric
  • 1962 : Journal intime de Valerio Zurlini : Lorenzo
  • 1963 : La Corruption de Mauro Bolognini : Stefano
  • 1963 : Le Procès des doges : Pietro
  • 1964 : La Chance et l'Amour de Claude Berri, Charles Bitsch et Bertrand Tavernier : Marc Bizet
  • 1965 : La 317e Section de Pierre Schoendoerffer : le sous-lieutenant Torrens
  • 1965 : Compartiment tueurs de Costa-Gavras : Daniel
  • 1966 : La Ligne de démarcation de Claude Chabrol : Michel, le radio
  • 1966 : Un homme à moitié : Michele
  • 1966 : La Grimace de Bertrand Blier (court-métrage)
  • 1966 : L'Horizon de Jacques Rouffio : Antonin
  • 1967 : L'Écume des jours de Charles Belmont : Colin
  • 1967 : Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy : Maxence
  • 1967 : Un homme de trop de Costa-Gavras : Kerk
  • 1967 : Le Grand Dadais de Pierre Granier-Deferre : Alain Quesnard
  • 1967 : La busca  : Manuel
  • 1968 : Vivre la nuit de Marcel Camus
  • 1968 : La petite vertu  : Ferdinand/Freddy
  • 1969 : Z de Costa-Gavras : le photojournaliste 
  • 1969 : L'Américain de Marcel Bozzuffi : Patrick
  • 1969 : L'invitata de Vittorio De Seta : Laurent.

 

 

 

A SUIVRE .



19/05/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres