L@ MEMOIRE DU CINEM@

MILES DAVIS 1926-1991

 

De son vrai nom : Miles Dewey Davis III est né le 26 mai 1926 à Alton dans  l' Illinois et décédé le 28 septembre 1991,à Santa Monica en Californie est un compositeur et trompettiste de jazz américain. Cleota Henry donne naissance à Miles Dewey Davis III,  sur les bords du Mississippi. Il grandit dans un milieu familial relativement aisé son père Miles Dewey Davis II est chirurgien-dentiste et mélomane : sa mère joue du piano et du violon, et sa grand-mère maternelle était professeur d'orgue dans l'Arkansas; sa sœur ainée, Dorothy, et son frère cadet, Vernon, étudient également la musique. En 1927 ,  la famille déménage et s'installe à East Saint Louis, où le père a ouvert un cabinet dentaire. Lorsque le jeune Miles fréquente l'école primaire, sa famille habite un quartier à prédominance blanche, où il fait pour la première fois la douloureuse expérience du racisme.  À l'âge de 9 ans, un ami de son père, le docteur John Eubanks, lui offre une trompette, dont il commence rapidement à jouer. Miles deviendra professionnel en 1942, en s'inscrivant à la Fédération américaine des musiciens. La même année ,  à l'âge de 16 ans, il fait la connaissance d'Irene Birth, sa première véritable petite amie, dont il aura trois enfants. Irene le défie d'appeler Eddie Randle pour se faire engager dans son orchestre de rhythm'n'blues, les Blue Devils. À la suite d'une audition, il est engagé comme trompettiste. Grâce à l'aide financière de son père ,qui l'a toujours énormément encouragé et soutenu, à la fois moralement et matériellement, il s'inscrit à la rentrée 1944 à la célèbre école de musique Juilliard de New York. En 1949, Miles Davis effectue son premier voyage à l'étranger, participant le 8 mai au Festival International de Jazz à Paris. Il tombe amoureux de Juliette Gréco, mais il hésite à l'épouser, ne voulant pas lui imposer une vie aux États-Unis en tant qu'épouse d'un Noir américain, et elle ne voulant pas abandonner sa carrière en France, il renonce et rentre à New York à la fin mai. Mais, de retour aux États-Unis, la séparation d'avec Juliette Gréco et le milieu artistique parisien lui pèsent, et il réagit en replongeant dans l'héroïne. La drogue a des effets dévastateurs sur lui: laissant femme et enfants dans un appartement du Queens, il s'installe dans un hôtel de la 48e rue à New York, et va jusqu'à financer ses injections quotidiennes d'héroïne grâce à des prostituées. À la fin des années 1950, Miles Davis continue son évolution musicale, il fait la composition de la bande originale du film Ascenseur pour l'échafaud de Louis Malle en 1957.

 

Une de ses compositions : http://www.youtube.com/watch?v=vCa8Aae06JQ



06/01/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres